PDF
Panel mensuel des entreprises du Gard

Panel mensuel - Février, un mois sans relief

Publiée le vendredi 05 Avril 2013 - Enquête mensuelle des entreprises

Après la période des soldes, février semble plus calme du point de vue de l'activité économique : mois plus court, il est aussi celui des vacances aux sports d'hiver. La fréquentation et les dépenses en sont, de fait, limitées.

Ces caractéristiques saisonnières s'ajoutent à des tendances de fond : morosité et attentisme des clients, fiscalité importante, difficultés de financement, trésorerie tendue.


Trésorerie très contractée

Les problèmes de trésorerie restent ancrés pour les entreprises gardoises en ce début d'année. L'industrie accuse une baisse encore plus marquée : même si le nombre de clients varie peu, les commandes sont réduites en volume.


Chiffre d'affaires en déclin

Le volume d'affaires est en baisse, plus spécifiquement pour les commerçants. Pour les entreprises de la construction, le chiffre d'affaires s'est stabilisé en février suite à un mauvais mois de janvier. Point positif, l'évolution est favorable aux entreprises de plus de 20 salariés.


Investissements en berne

Depuis le sursaut de décembre lié à la période des fêtes, les investissements accusent depuis janvier une décrue importante. La chute est plus marquée pour les secteurs de l'industrie et de la construction.


Emploi en légère diminution

Globalement, la masse salariale des entreprises gardoises est quasi stable. Le secteur de la construction bénéficie d'une progression des emplois durables.


La confiance reste faible

Le niveau de confiance des chefs d'entreprise gardois pour l'activité de leur entreprise varie peu, oscillant entre 5,5 et 6 depuis un an. En revanche, leur point de vue sur la situation en France n'a jamais été aussi faible.
 

Enquête mensuelle des entreprises - Février 2013 (.pdf - 697.97 Ko)


Définition et méthodologie

On demande aux entreprises de comparer leur situation par rapport au mois précédent.
Le solde d'opinions représente la différence entre la part des entreprises ayant exprimé une opinion positive et la part des entreprises ayant exprimé une opinion négative.
Pour les indicateurs d'activité les réponses possibles sont : baisse - stable - hausse.
Pour la trésorerie, les modalités sont : moins bonne - égale - meilleure.
Cette enquête a été menée par téléphone et par courriel du 4 au 14 mars 2013. 290 entreprises ont répondu.

 

Contact

Code 30
Caroline Seigneuret
Tél : 04 66 879 899
@. code30@nimes.cci.fr
Retour aux actualités
Partagez cet article :