PDF
Image de présentation

Comptes financiers 2015 : la CCI Nîmes a préparé l’avenir

Publiée le lundi 04 Juillet 2016 - CCI Gard

L’assemblée générale de la CCI Nîmes a voté son budget exécuté 2015 le 23 juin 2016, en présence de Didier LAUGA, Préfet du Gard. Budget équilibré, résultat net positif (756 K€) et capacité d’autofinancement de +1,9 M€ : un bilan positif qui résulte d’un pilotage responsable des élus dans un cadre particulièrement contraint.

La baisse de fiscalité figurant au budget 2015 n’est qu’une étape dans la baisse structurelle imposée par l’Etat sur plusieurs années : de 2011 à 2016, la CCI Nîmes aura vu sa fiscalité baisser de 13,8 M€ à 6,6 M€, soit -52% (les élus ont noté que simultanément, l’Etat n’a pas répercuté ces réductions sur les taxes appliquées aux entreprises qui sont à l’origine du financement des CCI).

Les élus de la CCI Nîmes ont mis en place un « cadrage budgétaire » pluriannuel intégrant les baisses de fiscalité annoncées par l’Etat jusqu’en 2017 inclus. Il s’est traduit par l’adaptation de l’organisation de la CCI Nîmes (239 salariés en 2012, 190 en 2016), un plan d’économies qui rompt avec le fonctionnement de la décennie précédente, un désendettement considérable (plus de 5 M€ en 2011 ; 0,7 M€ en 2016) et le développement des ressources propres (+21%).

Chaque année depuis le début de la mandature, la CCI Nîmes a su équilibrer son budget de fonctionnement, sans recours à la vente d’actifs ou ponction sur le fonds de roulement. Elle a simultanément engagé des projets structurants, à l’image du cluster-village de l’apprentissage sur les filières tourisme-hôtellerie-restauration au CFA CCI Sud Formation : 10,2 M€ d’investissements soutenus par le Feder, l’Etat, la Région et le conseil départemental, auquel la CCI Nîmes contribue à hauteur de 2,9 M€.

La volonté des élus et l’engagement des équipes CCI pour entreprendre ces changements majeurs ont été les 2 clés de réussite.


Ressources fiscales et propres 2016En synthèse, le budget exécuté 2015 s’inscrit dans la continuité d’un pilotage entrepreneurial de la CCI Nîmes, qui voit se croiser, en 2016, la courbe descendante de la fiscalité, et celle des produits propres. Le taux de dépendance à la TFC (taxe pour frais de chambres) est ainsi passé de 68% en 2011, à 45% en 2016.

Le Préfet du Gard a salué les décisions prises par les élus de la CCI Nîmes pour assurer cette indispensable mutation, décisions qui lui permettent de s’engager positivement et activement dans les nouvelles étapes : la création de la CCI Gard à l’issue des élections 2016 et la création du réseau régional de la CCI régionale Occitanie, au 1er janvier 2017.

Seul regret, majeur, exprimé par le Président Henry Douais au Préfet du Gard : le refus de son homologue de la CCI Alès, Francis CABANAT, de travailler ensemble pour préparer la création du nouvel établissement public « CCI Gard », alors que toutes les fusions de CCI réalisées en France commencent par cette étape entre élus responsables, indépendamment des enjeux électoraux.
 

 

 

Contact presse

Philippe Vachez
Tél : 04 66 879 872 / 06 21 86 23 67
philippe-vachez@nimes.cci.fr
Retour aux actualités
Partagez cet article :