Eco du mardi avec Objectif Gard
Publiée le mardi 07 Juillet 2015 - L'éco du mardi

L’ECO DU MARDI | Tourisme : plus de peur que de mal pour les professionnels


Coup de projecteur ce mois-ci sur le tourisme avec le décryptage de  la fréquentation touristique du mois de juin.
 

Mots-clés: 
  • # Tourisme
  • # saison
  • # économie

Les professionnels du tourisme le savent : le mois de mai et ses week-ends prolongés sont plus propices aux escapades que le mois de juin. Une période traditionnellement difficile pour le secteur, les familles ayant davantage la tête dans les résultats des examens de leurs petits que sur leur lieu de villégiature… Toutefois cette année, l'ensemble des professionnels sont satisfaits. Selon un sondage réalisé par l'Office du tourisme du Gard et ses partenaires* : 60% d'entre eux estiment que la fréquentation de juin est meilleure ou identique à celle de 2014  pour la même période (56% en juin 2014). Seuls 40% l'estiment en baisse.

Dans cette enquête, il ressort que les professionnels du Grau-du-Roi sont les plus satisfaits des sondés à hauteur de 70% ! Il faut dire que le touriste a du mal à se défaire des dunes à perte de vue de l'Espiguette qui constitue la seule façade maritime du Gard. Idem pour les prestataires nîmois qui enregistrent un taux de satisfaction équivalent. Quant aux deux autres zones, Cévennes et Vignes/Garrigues, les tendances sont plus mitigées : la part de professionnels contents et mécontents est pratiquement identique.

Hébergement : un professionnel sur deux mécontent

Seuls les campings et l'hôtellerie peinent à tirer leur épingle du jeu : un  professionnel sur deux se dit mécontent du mois écoulé. Si un temps la crise économique expliquait cette tendance, beaucoup de professionnels s'accordent à dire que le Gard, coincé entre la Provence et le Languedoc, reste une destination de passage qui a du mal à retenir les touristes. A côté cela, les activités culturelles et de loisirs affichent, eux, un bon taux de satisfaction : 62% des prestataires constatent une fréquentation en hausse (29%) ou identique (33%).

La vraie bonne nouvelle de ce mois de juin restera le secteur des commerces et des services : 67% des professionnels estiment que leur activité est meilleure ou identique. Les caveaux attirent toujours autant de monde : 54% des prestataires enregistrent une hausse, à l'instar des des plages privées. Reste que les restaurateurs déchantent un peu : une majorité déclarent enregistrer une baisse. Depuis quelques années, les familles préfèrent, par soucis d'économies, les pique-niques aux brasseries. Quant à leur clientèle, un peu plus de 60% des professionnels jugent la fréquentation française en hausse ou équivalent, à l'instar de l'étrangère. Même si la progression de cette dernière est plus discrète que les années précédentes.

Un mois de juillet prometteur

Les plus satisfaits restent les Offices de tourisme : une écrasante majorité (67%) d'entre eux restent très positifs et louchent déjà sur les réservations du mois de juillet. 79% des sondés disent enregistrer une augmentation ou un identique de leurs taux des réservations… Une bonne nouvelle pour l'économie locale.

*Résultats d’un sondage réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 630 prestataires touristiques gardois. L’enquête de conjoncture est le fruit d’une étroite collaboration entre les partenaires suivants : Direction du Tourisme LR, CDT/ADT de la région, CCI d’Alès, Office du tourisme du Grau du Roi, FROTSI et FRHPA LR.